Home News Galerie Forum Contexte histoirque et chronologie de la Chine Jeux flash online
Home News Galerie Forum Histoire Flash games
Histoire et Peintures de Chine propose une exposition des oeuvres d'artistes chinois à l'époque de la propagande communiste éditées sous forme d'affiche et poster de propagande, des biographies (Mao Zedong, Zhou Enlai, Liu Shaoqi, Deng Xiaoping, Lin Biao ...) et une brève histoire de Chine

s'enregistrer

Googlepowered by


Mao Zedong


Mao Zedong (1893 - 1976) Fondateur de la République populaire de Chine. Grand théoricien communiste, les idées de Mao sur la lutte révolutionnaire et la guérilla ont été trés déterminantes pour son accession au pouvoir et particulièrement influentes parmi les peuples colonisés du tiers monde. Fils aîné de 4 enfants dans une famille paysanne relativement prospère, Mao Zedong est né dans le ...

Il y a 125 commentaires.




    Commentaire de Bambi(alex) (18 novembre 2004 à 17h05) : Bon site malgrès le fait qu'il faudrait plus d'info sur la montée du communisme en Chine! Càd les 5 années précédentes accompagnées du contexte international!
Sinon les commentaires qui servent à rien Bob tu peux te les garder


    Commentaire de sophie200188@hotmail.com (21 novembre 2004 à 19h37) : hello bon site mais il manque malheureusement les retentissements..


    Commentaire de Anonyme (2 février 2005 à 20h23) : ce texte est très bien écris je vais mê^me l'utiliser pour un devoir d'école je vous remercie de l'avoir mis à notre disposition sur internet .


    Commentaire de coni35 (3 février 2005 à 16h59) : Slt Cpr les TPE. Mao Zedong a usé de propagande. Dates? Importance? Pourriez vous m'envoyer des infos pour le jeudi 10 février vers 15h... Merci o revoir coni35


    Commentaire de Anonyme (7 février 2005 à 09h48) : j'ai lu bcp de documents sur mao et vous ètes peut ètre celui qui s'èxprime le plus clairement sur ce sujet complexe par la diversitée des évenements. j'approuve aussi votre neutralité et cette réserve que d'autre non pas en faisant passer mao pour un monstre.


    Commentaire de missmonde10@hotmail.com (21 mars 2005 à 22h04) : j ai un devoir sur lui je suis trop degouter j arrive pas a comprendre et encore pire a retranscrire se que je lis par ce que j ai compris qui peut m aider


    Commentaire de Anonyme (23 mars 2005 à 21h01) : Je voudrais savoir es objectifs de Mao a la suite de la creation des communes poulaires


    Commentaire de Anonyme (27 mars 2005 à 15h33) : j'aimerais en savoir plus sur le fameux livre rouge et son contenu
merci de bien vouloir me répondre à ma demande.



    Commentaire de Marinou8@msn.com (1 avril 2005 à 17h58) : je trouve que c est bien ecri je m en servirai pour le college merci !!


    Commentaire de resistant (6 mai 2005 à 19h51) : 1958-1962, 30 millions d'hommes meurent de faim, quand Pékin exporte du blé.

Par Romain Franklin, Libération, le 18 juin 1997

Paru il y a plus de six mois en anglais, voilà un ouvrage qui mérite une traduction que les éditeurs français tardent à nous livrer. Déplorons-le, car Hungry Ghosts est d'une portée considérable. Il s'agit d'abord de la première enquête rigoureuse et complète sur ce qui est certainement le plus grand mensonge de l'Histoire. Et ce mensonge recouvre une réalité qui s'apparente à un holocauste: la mort de 30 millions de personnes en Chine, entre 1958 et 1962, du fait d'une famine dont les causes sont exclusivement politiques.

En 1958, Mao organise la population paysanne en «communes populaires». Ainsi collectivisés, les paysans sont contraints par l'appareil du Parti de produire de l'acier, quitte à laisser les récoltes pourrir sur pied. L'acier se révèle d'une qualité désespérément mauvaise, et les céréales commencent à manquer. La propagande chinoise proclame alors le doublement, le triplement, voire le décuplement de ses rendements à l'hectare. Le Quotidien du peuple publie des photomontages grossiers montrant des enfants à même de se tenir debout sur des champs de blé assez denses pour supporter leur poids. Prise dans les rets de ses mensonges, la Chine entre dans un cercle vicieux : plus les rendements annoncés sont élevés, plus l'Etat prélève de céréales, et plus les gens meurent de faim. Les cadres du PC effectuent des razzias pour soutirer aux paysans tout ce dont ils disposent. La torture et les exécutions deviennent courantes.

Durant ces années, les silos sont pleins, et des dizaines de millions de Chinois meurent de faim. Pis, Pékin exporte du blé vers l'URSS pour montrer au «révisionniste» Khrouchtchev que le communisme à la chinoise est un succès. La Chine affamée finit par en être réduite au cannibalisme, objet d'un chapitre très documenté. La force du livre de Jasper Becker tient à ce qu'il a pris la peine de recueillir des centaines de témoignages et de rechercher des documents «internes» du PC chinois.

Bien avant la Révolution culturelle (1966-1976), le Parti avait été responsable d'une incroyable folie meurtrière qui, au nom du progrès communiste, décima les campagnes chinoises. A l'extérieur, personne ou presque ne voulut croire que se jouait là l'un des drames les plus stupéfiants de l'utopie communiste. François Mitterrand, qui effectua un voyage de trois semaines en 1961, en pleine famine, affirma au magazine l'Express à son retour: «Le peuple chinois n'est en aucun cas au bord de la famine je le répète afin qu'il n'y ait pas de doute: il n'y a pas de famine en Chine.» Les moyens mis en oeuvre pour dissimuler les errements meurtriers de Mao Zedong laissent songeurs. Le fait de garder une trace écrite du nombre de décès était en soi un «crime politique»; les statistiques de la population furent classées secret d'état, à l'instar des rapports de la météo, le régime ayant mis la famine sur le compte d'une série de «catastrophes naturelles» imaginaires. Aujourd'hui encore, «la plus grande famine de l'Histoire» n'est toujours pas officiellement reconnue .

Pages : Back  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  Next  


     

Donner son avis, apporter un complément d'information (aide):